Accueil
Quatre générations    Histoire    Fabrication    Création et restauration    Musée de l'éventail    Expositions temporaires    Contact

L'invention du moule à plisser
(selon l'encyclopédie Diderot)

 

 

Avant 1760, date de création de cette importante innovation, les plis de la feuille étaient tracés au "jeton" et pliés à la main, ce qui entraînait une certaine imprécision. De plus, cette technique ne permettait pas de plisser des feuilles de tissu (soie, organza,...) trop fines et trop fragiles.

Le moule fut alors inventé par Petit et perfectionné en 1847 par un descendant, Edouard Petit. Dans un premier temps, les moules étaient composés de deux feuilles de carton plissés en accordéon entre lesquelles on insérait la pièce d'étoffe destinée à devenir la feuille d'éventail. La tout était comprimé fortement dans une atmosphère humide afin que le tissu se plisse mieux. Ces moules permettaient un travail régulier et adaptés aux différentes tailles des montures grâce à l'établissement d'une échelle de quatre-vingt dix modèles différents numérotés de 60 à 150.

Au XIXe siècle, Edouard Petit réalisera des moules en bois, mais aujourd'hui encore, les modèles en cartons sont utilisés. La technique n'a pas changé, si ce n'est l'utilisation d'un apprêt avant le plissage. Cette opération rapide pour une plisseuse expérimentée demande un savoir-faire et une grande habileté pour aboutir à un résultat satisfaisant.

Tous droits réservés. Reproduction interdite.